Jusqu’au 9 janvier 2021, aux Beaux-de-Provence, Gaudi et Dali s’emparent des Carrières de Lumières pour offrir à leurs spectateurs une expérience immersive, un voyage dans des paysages surnaturels et métaphysiques, au cœur de leurs œuvres.

Peintures, dessins, photographies, sculptures, seront projetées sur les murs, le sol et jusqu’aux plafonds, hauts de 16 mètres des carrières. Le tout, rythmé au son de Pink Floyd et de Gershwin.

« Dali l’énigme sans fin » nous plonge dans 60 années de créations du maître catalan.
En programme court, « Gaudi, architecte de l’imaginaire » revient sur l’œuvre de ce génie de l’architecture qui fut une grande source d’inspiration pour Dali. Entre rêve et réalité, nous nous laissons guider dans le Parc Güel, la célèbre Sagrada Familia ou encore la Casa Milà.

Photo4
Photo5
Photo6

« Par un jeu de matières et de lumières, les Carrières de Lumières prendront les formes de voûtes hyperboliques, de piliers obliques, de façades ondulées et s’orneront de motifs organiques et de mosaïques de verre et céramique. Au rythme des courbes musicales de Gershwin, une ville imaginaire se recomposera. »

Une exposition à ne pas manquer !

https://www.carrieres-lumieres.com/fr/gaudi-architecte-limaginaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.